Mémoire | Travaux de recherche | Institut européen - IE-EI
Recherche  >  Mémoires

MÉMOIRES


Les travaux de recherche à l'IE·EI

  • Vous trouverez ici, la liste des mémoires de fin d'étude (rédigés au cours d'une année universitaire), par année de soutenance.
  • Les travaux de recherche de nos étudiants sont conservés à la bibliothèque de l'IE·EI (à Nice) depuis 1977.
  • Jusqu'en 2002 ils sont archivés uniquement au format papier.
  • A partir de 2003 vous pouvez les trouver au format papier ou au format électronique.
  • A partir de l'année universitaire 2000-2001, les mémoires ayant obtenu les meilleures notes et l'autorisation de l'auteur sont consultables et téléchargeables sur notre site au format PDF (acrobat).

 

 

Petit guide pour la rédaction du mémoire

La recherche individuelle est l'un des aspects de la scolarité auxquels l’IE•EI attache une extrême importance. Les (demi-)journées laissées vacantes dans le programme hebdomadaire y sont consacrées.
Au début de l'année, les étudiants reçoivent une liste avec des sujets de mémoire proposés par le corps professoral de l’IE•EI et sont invités à choisir un sujet de cette liste. Cependant, ils peuvent aussi proposer un sujet de leur choix aux professeurs de l’IE•EI qui décident s'ils peuvent encadrer le sujet proposé. Une fois le sujet arrêté, un directeur de mémoire est attribué à chaque étudiant, qui encadrera sa recherche pendant toute l'année universitaire et qu'il est invité à voir régulièrement, au moins une fois par mois.

La version finale du mémoire doit être remise à la fin de l'année universitaire. Tout retard sera, pour des raisons d'égalité de traitement entre les étudiants, sanctionné par une soustraction de 0,5 point par jour. Cette soustraction s'applique à la note de votre mémoire. Par exemple : Un mémoire rendu dans les délais et noté 15. Si le même mémoire est rendu avec un retard de trois jours, il sera noté 13,5. 

 La rédaction :
Le mémoire doit comporter environ 17 000 mots (sans compter la bibliographie et les annexes). La langue de travail autorisée est l'anglais, le français ou l'allemand selon le programme choisi. En outre, nous vous demandons de respecter certaines exigences en ce qui concerne la forme :
la page de garde doit contenir : 
- le nom de notre institut et du programme 
- le titre du mémoire
- le nom de l'auteur 
- le nom du directeur du mémoire
- l'année universitaire en cours. 
Une version électronique du mémoire (au format PDF) doit être envoyée au coordinateur administratif du programme à la date prévue. Le CIFE ne peut être tenu responsable des erreurs provenant d'une transmission du document sous d'autres formats. Chaque page doit contenir une trentaine de lignes. Chaque ligne contient environ 60 caractères. L'interligne est de 1,5 ou 2. Vous devez laisser une marge de 3,5 cm à droite et à gauche, de 3 cm en haut et en bas.
En outre, certaines règles doivent être respectées :
- Insertion de texte et de citations : Si vous utilisez le texte original de quelqu'un d'autre, citez-le entre guillemets et faites une note de bas de page. 
Si vous reprenez l'idée de quelqu'un d'autre, indiquez-le et faites une note de bas de page. 
 
Fraude et plagiat :
Par fraude, nous entendons au sens académique : "toute action d'un étudiant qui peut aboutir à la falsification de son évaluation". Il existe plusieurs types de fraude concernant un mémoire : la copie, la falsification des idées de base ou des sources, la présentation d'un mémoire ou d'une partie de mémoire dont on n'est pas l'auteur, etc. 
La fraude peut être sanctionnée par des moyens qui vont du refus du mémoire à l'exclusion du programme et à l'annulation du diplôme. Toute personne impliquée dans une fraude est passible de sanctions.
Le plagiat : L'enseignement académique vise non seulement l'exploration approfondie d'un sujet, mais aussi le développement d'une capacité à résumer la pensée et le travail d'autres auteurs et à en tirer les bonnes conclusions. 
Il est donc inévitable de se référer à la littérature secondaire, aux idées ou même à des phrases entières d'autres personnes. Mais même si l'utilisation de telles sources démontre vos capacités de recherche, vous devez également assumer une responsabilité intellectuelle et éthique. Il est donc essentiel de spécifier avec précision et rigueur toutes les sources des citations et des idées que vous utilisez. Le plagiat consiste à utiliser les idées et les mots de quelqu'un d'autre sans l'indiquer explicitement. Même si vous utilisez, avec vos propres mots, l'idée (tirée d'un livre, d'un article ou d'une revue) de quelqu'un d'autre, vous devez en préciser la source, sinon, c'est considéré comme un plagiat. Délibérément ou non, le plagiat est toujours une fraude. Il est donc nécessaire de toujours noter vos sources, non seulement lorsque vous citez, mais aussi lorsque vous lisez les idées d'un travail scientifique. Vous devez également noter qu'un travail bien documenté et basé sur des sources fiables est plus convaincant qu'un travail sans sources.

Veuillez noter que les informations données dans ce document sont susceptibles d'être modifiées.

Partager